« Donner à la FLG, une passerelle vers l'autre dans le besoin »

Pierrette Denault
Pierrette Denault

Tout au long de ma carrière, j’ai été témoin des nombreux gestes de sollicitude posés par mes collègues. Comme moi, vous avez croisé sur votre route des enfants qui avaient faim, qui manquaient de vêtements chauds, d’articles scolaires. Comme moi, vous avez pallié ces manques soit en mettant la main dans votre poche, soit en dirigeant ces petits (et parfois ces grands!) vers des organismes qui leur sont venus en aide.

 Une fois à la retraite, il est possible de prolonger ces gestes de compassion en devenant membre de la Fondation Laure-Gaudreault. Pour tous les dons de 15 $ et plus qui suivront, un reçu aux fins d’impôts vous sera remis. Il est important de savoir que la FLG, dans une action de solidarité intergénérationnelle, aide les personnes dans le besoin de l’enfance à la retraite. En Estrie, de nombreux organismes communautaires et des individus ont bénéficié de ces dons. Les besoins sont criants et si nous étions un plus grand nombre à verser des dons à notre Fondation, elle n’aurait pas à refuser à regret des demandes d’aide. 

Je fais ici un plaidoyer pour notre Fondation. La FLG est une passerelle vers l’autre qui est dans le besoin. Empressons-nous d’en devenir membres et faisons vite parvenir nos dons dans un souci de partage et d’équité envers les organismes de notre région.

Pierrette Denault, membre région de l’Estrie

Estrie